F.L.Y.

Free and Love Yourself

Plumes 1 à 5

1.

Se rend compte que les articles et vidéos qu’elle a publiés sur les arts de vivre (surtout ceux où elle livre ses croyances et convictions) n’ont pas sa préférence, leur validité tombant vite à l’eau faute à la vie qui ne manque pas de contredire rapidement chacune de ses opinions. Finalement, ne reste jamais que cette vérité : ne rien prendre pour vrai ou acquis… surtout pas nos idées et idéaux… et encore moins cette vérité !

(Pour information : mon fils semble vraiment se plaire à l’école, cf ici 😉

2.

Jean Dubuffet, l’art brut, l’Hourloupe, apparente simplicité, langage quasi inconscient du corps, hasard, enfance, présence… J’aime !

Et puis, Jean Dubuffet c’est aussi un livre : « Asphyxiante culture », lu il y a bien longtemps, au contenu pour l’essentiel oublié mais dont l’effet m’accompagnera à jamais : ce livre m’a « décoincée », m’a permis de peindre mes tâches de couleur sans plus me sentir maladroite ou gênée ou inférieure. Jean Dubuffet m’a libérée en sortant la culture et la peinture de son monde réservé ! Merci !

3.

Et voilà l’automne et ses plaisirs : les rhumes et les quintes de toux interminables aux conséquences parfois fâcheuses qui ne manquent pas de susciter quelques pensées-regrets : mais pourquoi n’ai-je pas été plus sérieuse dans ma rééducation du périnée ? Et puis, quelle idée de refumer pendant 6 mois, c’est encrassé maintenant ! Bon, tâche au moins de pratiquer plus régulièrement tes séances d’automassage intime histoire de mêler l’utile à l’agréable…

4.

Mais l’automne c’est aussi tous ces moments où, après avoir été frigorifié(e) pendant quelques heures voire quelques jours, l’on se délecte d’une douce chaleur : un rayon de soleil lors d’une journée de redoux, une main sur le radiateur et puis ce plaisir intense : glisser ses pieds (et pas que) gelés sous la couette et sentir la chaleur remplacer petit à petit le froid, hmmmmm…

5.

Alors comme ça, ça veut s’emplumer ? Ça se croit légère ? Et le béton que t’as à la place de tes muscles du haut du dos, c’est léger ça !

Peut-être pas non ! En attendant, j’y vais comme je peux et en faisant ce que je peux, que demander de plus ?🙂

PS : la suite des plumes, c’est par là !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 25 octobre 2016 par dans Arts, Plumes du jour, et est taguée , , , , , .

Archives

%d blogueurs aiment cette page :