F.L.Y.

Free and Love Yourself

Et si on lâchait prise (Manuel Candré « Le portique du front de mer »)

Où je vous parle du livre de Manuel Candré, cet ambianceur hors pair. Une plongée dans une cité balnéaire futuriste où domine une certaine léthargie et pesanteur. Est-ce la fin des temps ?

Une immersion dans une réalité pesante, en déconstruction, pas toujours compréhensible (comme la nôtre ?) qui m’a invitée au lâcher-prise.

Manuel Candré, « Le portique du front de mer », éditions Joëlle Losfeld (2014)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

3 commentaires sur “Et si on lâchait prise (Manuel Candré « Le portique du front de mer »)

  1. Pingback: Stéphane Vanderhaeghe – « Charøgnards » – Emplumeor

  2. Pingback: Mes autres divagations littéraires sur FLY – Emplumeor

  3. Pingback: Emmanuel Villin – « Sporting Club » – Emplumeor

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 30 septembre 2016 par dans Divagations littéraires, et est taguée , , , , .

Archives

%d blogueurs aiment cette page :